Insertion

Favoriser l’insertion et l’accès à l’emploi

Les conseils départementaux pilotent les actions d’insertion et assurent le financement du revenu de solidarité active.
En Meurthe-et-Moselle, l’insertion et l’accès à l’emploi sont prioritaires dans les politiques publiques et les actions menées par le conseil départemental.

Se faire confiance pour un accès à l'emploi digne et durable

L'insertion, priorité des politiques publiques du conseil départemental

Chaque politique publique départementale (enfance, personnes âgées, personnes handicapées, aménagement, collèges, culture, tourisme, sports, environnement, ...) contribue à l’insertion socio-professionnelle, en y consacrant une partie de son budget.
Cette décision exemplaire a été prise par le conseil départemental en 2005.

Exemples :

  • l’entretien du centre administratif départemental est confié à une entreprise employant des salariés en insertion;
  • le conseil départemental embauche des personnels saisonniers en insertion, dans le cadre du dispositif de viabilité hivernale des routes départementales.
  • le conseil départemental fait appel à des entreprises d’insertion pour l’entretien d’espaces naturels sensibles, …

L’initiative du conseil départemental est suivie avec intérêt par d’autres départements en France.
Elle confirme une conception de la solidarité où l’insertion est partie intégrante de tous les secteurs de l’action publique.

Trois piliers

  • Donner la capacité à tout bénéficiaire du RSA de sortir du dispositif en accédant à un emploi durable.

Cet objectif guide l’ensemble de l’action du conseil départemental quelles que soient les situations personnelles des bénéficiaires et quels que soient les parcours qu’il sera nécessaire de mettre en oeuvre. Le rapprochement entre le monde de l’insertion et le monde de l’emploi est une des clés essentielles.

  • Faire de l'insertion professsionnelle un levier de développement solidaire, durable de la Meurthe-et-Moselle

Le conseil départemental intervient en direction des acteurs économiques, sociaux, culturels pour que ceux-ci reconnaissent et mobilisent les potentialités des bénéficiaires de minima sociaux comme un levier de développement et de performance pour leurs activités et leurs projets.

  • Instaurer une dynamique de changement social portée par tous les acteurs de l'insertion.

L’allocataire de minima sociaux est acteur de la définition et de l’évaluation des politiques publiques. Cette dynamique est portée à l’échelle des territoires : les services territoriaux insertion du conseil départemental sont les fers de lance de ce mouvement.