Opération de sauvegarde des amphibiens

Opération de sauvegarde des amphibiens
salamandre tachetée © Y.Dissac - CD54
salamandre tachetée © Y.Dissac - CD54
Pose de filets à Champigneulles © Y.Dissac - CD54
Pose de filets à Champigneulles © Y.Dissac - CD54

Chaque printemps, de mi-février à mi-avril, les différentes espèces d'amphibiens (grenouilles, crapauds, tritons et salamandres) quittent leurs quartiers d'hiver pour gagner des points d'eau où ils se reproduiront. Durant ces migrations, qui ont principalement lieu par temps doux et pluvieux, les amphibiens sont confrontés à de multiples obstacles dont la traversée de routes. 

Depuis une quinzaine d'années, le conseil départemental recense les points de passages et propose des solutions afin de protéger les animaux tout en sécurisant l’utilisation des voiries.  Un accompagnement est proposé aux collectivités et associations souhaitant prendre en charge un dispositif de protection.

L'appui proposé par les services du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle : 

  • formation des partenaires pour la pose des équipements et la reconnaissance des animaux,
  • mise à disposition de matériel (filets, panneaux de signalisation...),
  • assistance pour les formalités administratives (arrêté préfectoral),
  • création d'une page internet pour la mutualisation des résultats,
  • organisation d’animations de sensibilisation sur les Espaces Naturels Sensibles (ENS).

Une barrière à amphibiens : comment ça marche ? 

Le dispositif le plus répandu repose sur  l'utilisation de filets qui vont constituer une barrière au déplacement des animaux. Localisés en amont des zones à risques, ces équipements sont dotés de pots enterrés qui permettent de piéger temporairement les animaux. Chaque matin, des opérateurs identifient les amphibiens, notent le numéro du pot et font traverser les animaux. Ce dispositif est peu coûteux mais nécessite d’importants moyens humains pendant la saison de migration.

Participez !

Si vous vous intéressez à la vie des amphibiens, vous pouvez suivre l’évolution des captures et/ou participer à l’une des animations gratuites organisées par la Cité des paysages.

Durant les mois de mars et avril, si vous êtes témoin d’une migration d’amphibiens, vous pouvez signaler sa localisation à l'adresse mail nature@departement54.fr

Migration printanière des amphibiens © E.Domergue - CD54
Migration printanière des amphibiens © E.Domergue - CD54

En 2016

Grâce au dispositif soutenu par le conseil départemental :

  • 26 432 animaux ont été pris en charge au printemps 2016,
  • 10 espèces différentes étaient concernées.

En 2017

5 sites font l’objet d’une opération de sauvegarde des amphibiens soutenue par le conseil départemental : 

  • Le Vallon de Bellefontaine à Champigneulles  (partenariat Département de Meurthe-et-Moselle - Commune de Champigneulles), 
  • Les coteaux de Vandeléville  (partenariat Département de Meurthe-et-Moselle, Communauté de communes de Colombey et du Sud Toulois), 
  • La forêt de la Reine à Boucq  (parc naturel régional de Lorraine), 
  • La vallée du Terrouin à Villey-Saint-Etienne  (Communauté de  Communes Terres Touloises), 
  • La Vallée de la Moulaine  (Association CLERO - CEIN)