Partenariat et éducation populaire

Partenariat et éducation populaire

Le partenariat actuel entre les fédérations départementales d’éducation populaire et le conseil départemental a été initié en 1999. Il a fait l’objet d’une évaluation participative en 2003 puis en 2010/2011.
Cette coopération s’ancre sur les principes et les perspectives ouvertes par l’Appel des Foyers Ruraux à Villey-le-Sec le 16 mai 1998 dont les premiers articles appelaient: 

1 – à développer sur les territoires avec les différents acteurs une politique enfance/adolescence inter associative, intercommunale cohérente.

2 – à mettre en place des animateurs de proximité, véritables médiateurs au service de cette politique. (La proximité nous semble essentielle, un animateur ne pouvant développer des actions de médiation sur un territoire trop vaste).

3 - à accompagner par le Conseil Départemental la création de ces emplois en milieu rural, en partenariat avec les collectivités locales, l’Etat, la Caisse d’Allocations Familiales.

4 - les Fédérations d’Education Populaire à se charger du suivi pédagogique et éducatif de ces postes. Eléments essentiels de mise en synergie, de mise en réseau, les Fédérations ont les compétences requises au développement de ces politiques.

En chiffres

Il existe 13 CAJT animés par les Familles Rurales (2), les Foyers Ruraux (5), les Francas (2), les MJC (5) et la Ligue de l’enseignement (1).
19 animateurs coordonnateurs sont en activité.
Deux contrats sont pilotés conjointement par les Foyers Ruraux et les MJC.
Les territoires ruraux et péri urbains concernés comptent 10 communautés de communes, 242 communes et 110 000 habitants environ.