Egalité - Lutte contre les discriminations

Depuis 1998, le conseil départemental de Meurthe-et-Moselle est engagé dans la conduite d’une politique Egalité, Lutte contre les discriminations. C’est un enjeu majeur pour la société. 

Compte tenu de l’ancrage des stéréotypes et des préjugés, de la persistance de pratiques discriminatoires, cette action publique est une entreprise de longue haleine. Elle vise à une modification significative des comportements et des représentations, en faisant vivre de manière durable des espaces d’échange et de dialogue entre les cultures, entre les êtres.

Par délibération de l’assemblée départementale le 31 janvier 2005, le département a choisi d’agir de manière transversale par la mise en œuvre d’un programme, sur des politiques publiques le concernant directement ; les rencontres Egalité, Fraternité, Agissez en sont une des concrétisations. Organisées chaque année, elles favorisent une prise de recul et de réflexion nécessaires à tout changement social et à toute prise de conscience.

En savoir plus

"La loi doit interdire toute discrimination et garantir à toutes les personnes une protection égale et efficace contre toute discrimination, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d'opinion politique et de toute autre opinion, d'origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation." Article 26 du pacte International des Droits Civils et Politiques de l’ONU.

Voir son CV écarté, sans même être lu, au prétexte d’un nom ou d’une adresse,
Se faire refuser l’accès à une soirée en raison de la couleur de sa peau, 
Être injurié dans la rue du fait de son orientation sexuelle, 
Avoir un salaire inférieur parce que l’on est une femme, …

Sources d’inégalités profondes entre les citoyens, les discriminations posent la question du respect des valeurs républicaines, au premier rang desquelles l’égalité des droits. Nom, adresse, blanc, noir, jeune, vieux : cela ne veut dire pour la République qui doit garantir ses droits à chacun, qu’il soit enfant, élève ou étudiant, salarié ou demandeur d’emploi, handicapé ou valide.

La lutte contre les discriminations est un combat pour la justice et pour le respect du droit et non la défense de telle ou telle communauté. Le code pénal ne dit pas autre chose pour qui la discrimination constitue un délit assorti de sanctions. Ce serait toutefois un leurre de considérer la lutte contre les discriminations comme une seule affaire de la justice. Parce que le renforcement de la protection juridique ne suffit pas à enrayer le phénomène. Et parce que les discriminations interrogent une conception du vivre ensemble et un modèle de société.

Conduire une politique publique de lutte contre les discriminations telle que celle dans laquelle s’est engagée le département de Meurthe-et-Moselle est un enjeu collectif majeur. Même si la question n’est pas simple. Difficiles à cerner, les discriminations sont complexes à combattre.