La Meurthe-et-Moselle développe sa politique autonomie

Meurthe-et-Moselle
© CD 54 - D.JACQUOT

Zoom sur la journée du 7 avril placée sous le signe de l’autonomie, en Meurthe-et-Moselle, avec l’installation le matin du conseil départemental de la citoyenneté et de l’autonomie (CDCA) et la présentation l’après-midi du futur Schéma de l’Autonomie, qui sera soumis à la délibération des élus de l’assemblée départementale en juin prochain. Il s’agit du 1er schéma unique en Meurthe-et-Moselle croisant le handicap et le grand âge.

Dans un souci de cohérence et en résonance avec la loi du 28 décembre 2015 relative à l’adaptation de la société au vieillissement (dite loi ASV), le Département lie les problématiques liées à l’âge et au handicap. Elles se rejoignent autour de l’enjeu de l’autonomie qui se décline en matière d’accessibilité, d’information, de besoins d’accompagnement, d’aide et de soins ou encore de qualité d’accueil. 

La loi s’attache à reconnaître la participation des personnes âgées et des personnes handicapées à la définition des politiques locales d’autonomie, comme c’est le cas par exemple en matière d’insertion. Pour la première fois, les représentants des personnes retraitées et âgées et des personnes handicapées siégeront au sein d’une seule et même instance. Composée d’une centaine de personnes, le CDCA est organisé autour de 4  collèges. A l’échéance des schémas gérontologique et handicap, le Département a fait le choix de s’orienter vers un schéma unique de l’autonomie pour la période 2017-2021. Le schéma va permettre une plus grande transversalité et davantage d’interactions entre les secteurs  de la gérontologie et du handicap. 

En savoir plus (dossier de presse).